Bienvenue à l'Ecole La Passerelle - Les inscriptions sont ouvertes toute l'année - Des places sont encore disponibles
Philosophie de l'écoleCharte de l'écoleStructures mises en placeDéveloppement durableClasse inversée

Philosophie de l'école

Ecole privée fondée en 1986, l’école La Passerelle est un établissement privé toujours en mouvement. Elle offre à ses élèves une structure innovante et encadrante qui leur permet d’acquérir des savoirs, des savoirs-faire et des savoirs-être pour progresser vers leur avenir.

L’école La Passerelle est tout à la fois, une école primaire (7ème – 8ème) et un Cycle d’Orientation hétérogène (9ème, 10ème et 11ème). En tant que Cycle d’Orientation hétérogène, elle dispense un programme complet du plan d’étude romand (PER) de regroupement 3 (sans latin) dans chaque degré, laissant l’opportunité à chaque élève d’entrer dans le post obligatoire en fonction de son choix d’orientation. Lors de leur entrée à l’école La Passerelle, les élèves sont inscrits dans le degré correspondant à leur niveau et non à leur âge, en visant à ouvrir au maximum leurs choix d’orientation. Sur la base de ses potentialités, chaque élève est ainsi amené à créer son chemin vers tous ses possibles à la fin de sa scolarité obligatoire.

Installée depuis 1989 sur le territoire de la commune de Collonge-Bellerive à Vésenaz, l’école La Passerelle a vécu depuis sa création diverses mutations pour se créer une identité propre et une spécificité pédagogique. Si le charme de son enveloppe extérieure avec ses allures d’école de village est préservé, l’intérieur a fait peau neuve.

La commune a entrepris divers travaux d’assainissement et de rénovation de l’école : peinture, sols, sanitaires, cuisine, stores, préau, tout a été remis à neuf.

 

La direction et toute l’équipe de La Passerelle oeuvrent à développer un projet pédagogique organisé autour de trois axes visant à favoriser la réussite des élèves :

Un présent pour le futur

Notre école juge essentiel de donner du sens à « l’ici et maintenant » car c’est en construisant dans le présent que l’élève peut se préparer un futur. Animés par un esprit d’équipe valorisant la diversité des élèves et leur bien-être, nous les accompagnons de près pour les aider à chercher et à trouver les routes possibles vers une orientation prenant en compte de manière optimale leurs compétences et leurs potentialités.

Le développement de soi

L’école cherche à réconcilier les élèves avec eux-mêmes, à leur faire découvrir leur métier d’élève, à les guider dans leur progression en les conduisant à utiliser leurs ressources personnelles pour cultiver leur estime et image de soi.

Les stratégies d’apprentissage

L’école La Passerelle suit les programmes fixés par le Département de l’Instruction Publique, et incite chaque élève à devenir « le pilote de sa tête » pour naviguer avec finesse au sein des exigences scolaires de notre société.

Dans une visée humaniste, nous cherchons par une remédiation adéquate, à rendre l’élève responsable de sa scolarité, de plus en plus autonome, volontaire et acteur de ses apprentissages, dans les disciplines créatrices comme dans les disciplines académiques.

Charte de l'école

Structures mises en place

Les recherches pédagogiques actuelles répondent à un besoin et correspondent à l’évolution de notre société. En effet, nous sommes amenés de plus en plus à faire face à de nombreux changements et nous ne pouvons plus nous contenter d’être centrés sur des contenus et des compétences liés uniquement à ces contenus.

En cas de problèmes ou mutations professionnelles, nous perdons beaucoup plus confiance en nous, n’étant pas habitués à prendre du recul et à dissocier contenu et compétences mentales personnelles. Pour toutes ces raisons et bien d’autres liées notamment au système éducatif mis dans un sens large et à l’hétérogénéité des classes ne correspondant plus au profil « classique », nous trouvons chez les élèves, des difficultés, des échecs et des souffrances inhérents à leur manière d’appréhender les choses et non dues à un manque d’intelligence. Ces recherches pédagogiques actuelles centrées sur les différents modes d’apprentissage ouvrent de nouvelles perspectives pour aider les élèves parce qu’elles dissocient intelligence et habitudes mentales et offrent différentes façons d’aborder les apprentissages…

Nous sommes mentalement tous uniques dans les moindres détails comme nous le montre également l’observation des visages, certes bâtis de la même manière mais jamais identiques. Cela signifie, par exemple, que nous pouvons mémoriser de différentes façons un numéro de téléphone, un itinéraire, la lecture d’un livre, la vision d’un film… que nous comprenons mieux soit à l’aide d’exemples, soit d’explications, soit d’expérimentations, soit les deux.

Nous avons donc tout intérêt à nous observer, chercher à innover pour trouver des moyens efficaces correspondants à notre propre fonctionnement. Il n’y a pas de voie unique « Tous les chemins mènent à Rome ».

Pour cela les élèves et les adultes ont d’abord besoin d’être informés pour comprendre et adhérer ensuite à cette démarche. Bien souvent nous apprenons, nous comprenons, nous appliquons avec des stratégies, des manières de raisonner qui ne sont pas efficaces sans penser qu’il peut exister autre chose et que nous pouvons modifier ces stratégies.

Ce travail demande un accompagnement fait par des personnes formées, pour aider l’apprenant à cheminer dans cette prise de conscience et à élaborer des propositions de remédiation qu’il expérimentera et testera. L’apprenant devient alors davantage acteur de ses apprentissages et chercheur avec l’accompagnateur.

Martine Dugerdil, directrice, est formée à cet accompagnement et l’équipe des enseignants se forme actuellement, tous soucieux de mieux comprendre les élèves accueillis, de leur permettre d’envisager autrement leurs apprentissages et de retrouver progressivement une estime d’eux-mêmes qu’ils ont bien souvent perdue.

Marie Françoise Chesnais, formatrice

Les sciences sociales à la Passerelle ont pour humble projet, d’ouvrir les jeunes sur le monde environnant et sur tous les thèmes qui concernent les relations d’une collectivité humaine.

Les thèmes abordés sont aussi riches et vastes que « moi et le monde », la connaissance de soi, la perception des autres, la structure d’une entreprise, savoir se présenter (CV, lettre de motivation, entretien), les moyens de communication, l’histoire des religions, l’art, l’éthique, la logique, l’amour…

Autant de pistes de réflexion qui seront amenées par la pratique de la philosophie et d’autres échanges pour permettre la construction d’une pensée critique afin d’apprendre à penser pour et par soi-même.

Le conseil (de classe et d’école) a été élaboré dans les années 1950 par les précurseurs de la Pédagogie Institutionnelle, il en est l’institution majeure. Le Conseil est né du mouvement Freinet, inspiré notamment du principe social de Marx :

L’école pour tous, donner sa chance à chacun

Cette institution, reprise entre autre par F. Oury et F. Dolto, introduit un renversement complet de l’enseignement : la contrainte de l’échange. En effet, la parole de tous y est considérée avec la même importance, les enseignants ayant toutefois un droit de veto en tant que garants de la loi :

Je me respecte et je respecte l’autre

Le Conseil est un lieu de décisions qui permet de gérer la classe et l’école. Il permet de gérer l’agressivité et les conflits, d’analyser, de critiquer et de proposer. C’est la mémoire collective du groupe où le rituel a une importance capitale.

L’expression théâtrale, respirer, bouger, parler, murmurer, crier jouer, mimer, interpréter, se relaxer, devenir quelqu’un d’autre. Par la scène, le film, le chant, la vidéo, la photographie, les marionnettes, l’écriture…

Chacun à son rythme, avec ses qualités personnelles. Ce n’est pas une école de comédien, mais plutôt un moyen de découvrir ses outils d’expression et d’apprendre à s’en servir. Nous cherchons à mettre en valeur et à développer les possibilités de chaque enfant.

Développement durable

Depuis de nombreuses années, les thématiques en lien avec le développement durable et l’environnement sont très importantes au sein de l’Ecole La Passerelle. Intégrées dans les diverses disciplines, elles permettent aux citoyens de demain que sont les élèves de comprendre le monde dans lequel ils vivent ainsi que ses enjeux fondamentaux. Un tableau interdisciplinaire est d’ailleurs établi chaque année par l’équipe pédagogique, de façon à pouvoir structurer l’approche de ces thématiques, c’est-à-dire aborder régulièrement en classe des thématiques en lien avec le développement durable et l’environnement.

Toujours à la pointe, l’Ecole La Passerelle est actuellement un établissement pilote du label international Eco-Schools. Celui-ci existe dans plus de 60 pays, s’implante désormais en Suisse et permet aux établissements scolaires d’ « améliorer leurs pratiques pédagogiques en matière d’EDD et [de] s’engager vers un fonctionnement plus durable » (http://www.jaimemaplanete.name/?page_id=2241). La pratique de l’Ecole La Passerelle s’inscrit pleinement dans cette philosophie.

Classe inversée

Voir les détails de la classe inversée dans ce PowerPoint.